Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Akkermansia muciniphila : bactérie intestinale contre l’obésité et le diabète ?

10 juin 2013 0 Comments

Akkermansia muciniphila : bactérie intestinale contre l’obésité et le diabète ?

 

Qui est Akkermansia muciniphila ?

 

Akkermansia muciniphila est une bactérie intestinale découverte en 2004. Cette bactérie est très importante dans l’intestin des personnes en bonne santé. Elle représente en effet entre 3 et 5 % des bactéries qui colonisent le colon.

Cette bactérie a la particularité de vivre dans le mucus qui recouvre et protège les cellules intestinales. Le mucus couvre ses besoins en C et N.

Selon les chercheurs, cette proximité laisse supposer que cette bactérie dialogue avec l’hôte (notre organisme).

Le mucus intestinal

Le mucus intestinal est sécrété par les cellules intestinales. Il contient des glycoprotéines appelées mucine ainsi que des défensines, facteur de croissance, immunoglobulines, lysozyme etc. Le mucus a plusieurs rôles important : il lubrifie l’intestin, sert de barrière sélective qui empêche des protéines de haut poids moléculaire de passer et il sert de nutriment aux cellules épithéliales.

Le rôle d’Akkermansia muciniphila dans l’obésité et le diabète de type II

Depuis quelques années, on sait que la composition du microbiote est impliquée dans le diabète et l’obésité.  Le microbiote des personnes en bonne santé est d’ailleurs différent de celui des personnes obèses et diabétiques.

Des chercheurs de l’UCL, on découvert qu’Akkermansia muciniphila joue un rôle très important dans le maintien de la fonction de barrière de l’intestin et protège du développement de l’obésité, du diabète de type II et de l’inflammation induite pas les graisses.

L’épaisseur de la couche de mucus est plus fine chez les souris obèses et diabétique et contient 100 fois moins de Akkermansia muciniphila chez ses souris-là.

Il existe également une relation inversement proportionnelle entre le nombre de bactéries Akkermansia muciniphila et le poids corporel chez l’homme.

Mécanisme d’action de Akkermansia muciniphila

Akkermansia muciniphila entre en dialogue avec notre intestin via différentes substances : des substances de type endocannabinoïdes et une molécule antimicrobienne (Reg3g) produite par nos cellules.

Rôle d'Akkermansia muciniphila

Rôle d’Akkermansia muciniphila

Les chercheurs ont également découvert que des prébiotiques (oligofructose) permet de restaurer Akkermansia muciniphila .

Cette bactérie sera sans doute une piste intéressante dans la prévention et le traitement du diabète de type II.

Sources : 

Etude de l’UCL : Cross-talk between Akkermansia muciniphila and intestinal epithelium controls diet-induced obesity, PNAS 2013 ; published ahead of print May 13, 2013, doi:10.1073/pnas.1219451110

www.nature.com pour l’image

Leave a Reply