Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Le viagra fait-il maigrir ?

27 janvier 2013 0 Comments

Le viagra fait-il maigrir ?

Une étude de 2013 suggère que le viagra, la célèbre pilule bleue utilisés pour les problèmes érectiles,  pourrait être utilisé dans le traitement de l’obésité

Mode d’action du viagra (sildénafil)

L’érection survient lorsqu’un stimulus sensoriel érotique parvient à l’hypothalamus et induit une inhibition du tonus sympathique et une libération de NO à partir des terminaisons nerveuses et de l’endothélium érectile. Celui-ci active la guanylate cyclase et induit la synthèse de c-GMP, messager intracellulaire qui active une kinase provoquant une baisse du Ca libre cellulaire et la myorelaxation à l’origine de son action pro-érectile. Cette relaxation permet le remplissage des corps caverneux et le développement de l’érection. L’inhibition du drainage veineux est un phénomène passif lié à la compression des plexus veineux par les corps caverneux dilatés et qui contribue au maintien de l’érection. La fin de l’érection résulte de la dégradation du c-GMP par les PDE 5 ( Inhibiteurs de phosphodiestérases de type 5). A l’état basal, le tonus sympathique alpha-adrénergique induit la myocontraction des muscles lisses caverneux qui maintient la flaccidité du pénis. Ainsi le processus complexe de l’érection nécessite une dilatation artérielle et une relaxation des muscles lisses.

viagra

Mode d’action du viagra

Le NO libéré par la stimulation sexuelle entraîne la formation de GMP cyclique qui favorise l’érection. Mais les effets du GMP cyclique sont limités par son hydrolyse sous l’influence des phosphodiestérases de type 5 des corps caverneux. L’inhibition de ces phosphodiestérases au niveau de la verge inhibe l’inactivation du GMP cyclique dont la concentration augmente ainsi que son effet vasodilatateur à l’origine de l’érection. La durée de l’effet du médicament dépend de la durée de cette inhibition.

Le viagra serait-il utile pour maigrir ?

Des chercheurs ont expérimenté le viagra sur des souris obèses. Elles ont reçu un traitement de court terme (12 mg/kg/j). Le viagra inhibe la c-GMP-phosphodiestérase au niveau des cellules adipeuses blanches ce qui les transforme en cellules adipeuses brunes, bruleuses de graisses.

D’autres études sur les animaux devront encore être faites avant de tester le traitement sur l’homme.

A suivre….

 

 

FASEB J. 2013 Jan 9

Filed in: Actualités

Leave a Reply