Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Régime slim data

5 janvier 2013 0 Comments

Le régime slim data

Les principes du régime slim data

Le régime slim data est  fondé sur la combinaison de 3 index. Le but de ce régime est d’éviter le stockage par les adipocytes de la cellule graisseuse.

Outre la perte qualitative des aliments, un autre phénomène perturbateur de l’organisme est pointé du doigt par certains nutritionnistes : la perte des règles «d’associations alimentaire ancestrales». «Nom générique de code:  Syndrome Métabolique», commente le Dr Yann Fournier. “Surnutrition-malnutrition, surpoids chronique, crises d’hyper/hypoglycémie déréglant rapidement le centre de la satiété et les sécrétions du pancréas. Ce constat global d’échec de 50 ans de «régimes» hypocaloriques stricts et de recommandations alimentaires dépassées a donné naissance à une réflexion mondiale de synthèse qui favorise aujourd’hui l’émergence d’un nouvel Index-Minceur de référence: le SLIM-data. Plus dynamique, cet index qualifie l’impact et la force de stockage adipocytaire de nombreux aliments. Son maniement aisé conduit à l’adoption de menus-minceur qui vont progressivement rééquilibrer le métabolisme énergétique, mais aussi à la formulation de compléments alimentaires minceurs de nouvelle génération.»

régime

Pour un même apport calorique, une sécrétion insulinique peut passer du simple au double. Par exemple, l’I2 d’une céréale complète est de 47. La même céréale pré-cuite minute a un I2 de 90! Et les associations d’aliments jouent un rôle prépondérant. Du sucre blanc en poudre (I2 à 70) associé à un yaourt (protéine: I2 à 28) affichera un I2 global Ainsi, la traditionnelle séparation entre sucres «lents et rapides» est totalement caduque «Cet index insulinique influence fortement les phénomènes de stockages adipocytaire. Une fois déréglée, la réponse insuline va multiplier les crises d’hypoglycémies, avec dérèglement de la satiété, suivi d’une hyperphagie incontrôlable responsable d’une consommation, calorique supérieure aux besoins énergétiques. On comprend alors la limite de toutes les théories et de tous les régimes minceur hypocaloriques qui privent et tentent de restreindre le métabolisme sans tenir compte de ses mécanismes profonds. C’est pour s’adapter à toutes ces réalités alimentaires qu’a été créé ce nouvel index dynamique: le slim-data»

Les index alimentaires de base dans le régime slim data

Pour comprendre toutes les «lois métaboliques» du surpoids, il faut faire la différence entre ce que l’on mange, digère et assimile, soit trois index alimentaires différents:

  • Index calorique (IC): la composition en protides, lipides, glucides, soit le «poids calorique» de l’aliment
  • Index Enzymatique (IE);.,le travail hormono-enzymatique du tube digestif influence par la densité et la lourdeur de l’aliment.
  • Index glycémique (IG) ou – Insulinique (I2); l’intensité de la sécrétion d’insuline liée à la prise d’un aliment ou d’un repas.,

Chaque SLIM-DATA traduit la moyenne pondérée entre les trois index alimentaires de base : Calorique, Enzymatique et Glycémique. Un tableau pratique a donc été conçu pour aider les thérapeutes et les patients à composer leurs menus minceur.

MENUS-MINCEUR du Slim Data

l’utilisation du tableau est simple: 3 couleurs pour 3 catégories d’aliments à associer pour composer des menus en 3 phases:

Phase 1 (21 jours): perte de poids + rééquilibrage métabolique Pour chaque repas:

  • ·3 choix dans’ la zone verte OU 2 choix dans la zone verte + 1 dans la zone orange –
  • ·Colonnes 8, 9 et 10 interdites.

Phase II (21 jours): phase de croisière minceur

  • ·-Choix ( + 1 repas avec 1 choix dans la zone verte+ 2 choix dans la zone orange.
  • ·Pour 2 repas non consécutif:.. 1 choix dans la zone verte + 1 dans la zone orange+ 1 dans la zone rouge.
  • ·Colonnes 9 et 10 interdites.’

Phase III: poids stabilisé : désir de forme et de bien-être au quotidien

Choix I et Il + toutes associations permises SAUF.

  • ·3 choix dans la zone rouge
  • ·1 choix dans la zone orange+ 2 dans la zone rouge. , Exceptionnellement: -1 choix dans la zone verte+ 2 dans la zone rouge.,,

CLASSIFICATION CHROMATIQUE DES ALIMENTS dans le régime slim data

A VOLONTÉ « 

1.Légumes verts (courgettes, poireaux, concombres, salades), tomates, céleri, fenouil, crustacés, poisson blanc, noisettes, noix, lait de chèvre, lait de brebis, yaourt de brebis, son de céréales.

2.Soupe de tomate, soupe de légumes verts (sans pomme de terre), lait écrémé, viande blanche, poulet, lapin, yaourt nature, crudités diverses, oeuf nature, oeuf à la coque, sachet protéiné

3.Pommes, haricots verts, seigle (grains), haricots rouges, orange, cerises, pintade, poisson gras, viande rouge, laitages, yaourts aux fruits, pamplemousse, lentilles, fromage frais, carottes crues,

0                       35
Force de stockage faible

MODEREMENT -A COMBINER

4.Orge, poires, céréàles complètes, pâtes’à la farine complète, banane verte, lactose, petits pois, pain complet, pois chiches, choucroute sans viande, fromages à pâte cuite, salades assaisonnées

5.Raisins, pâtes alimentaires, flocons d’épaûtre, seigle, boulghour, couscous, blé, prunes, betterave, pcompote de pommes, pêches, sandwich classique (sauf charcuterie).

6.All-bran, farine de blé, froment, farine de sarrazin, riz brun, raisins secs, jus d’orange, poisson pané, 17F jambon, oeufs au plat, fructose, igname, haricots blancs, pois (secs), pistaches, diverses pizzas (pâte fine).

40                     55
Force de stockage moyenne

A EVITER SEULS OU A COMBINER AVEC ZONE VERTE

7.Flocons d’avoine, maïs, banane mûre;, pâtes carbonara, pizza, cajous, noix de pécan, muesli, tarama, jus de pomme, mangue, papaye, crème anglaise, huiles, beurre, pâtes bolognaises.

8.Carottes cuites, pâtés, abricots, chips, oeufs brouillés, barres énergétiques, miel, riz blanc, jus de fruits purs, biscuits, chocolat, pommes de terre, charcuterie, saucisses, cassoulet, confitures, margarines, patate douce.

9.Saccharose (sucre de sirop), vin rouge, pain blanc, sodas, biscuits apéritifs, pain de mie, biscottes, crackers, gressins, sirop d’érable, millet, purées de légumes, rillettes, cacahuètes, pain d’épices, confiseries, barres chocolatées

10.Alcools riz soufflé corn flakes maltose, baguette, riz blanc précuit ou minute, glucose (sucre et , sirop), snacks secs, salés ou sucrés…

60                     100
Force de stockage forte

 

 

Filed in: Régimes • Tags:

Leave a Reply