Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Régime Atkins

6 janvier 2013 0 Comments

Le régime du Dr Atkins

Principes du régime du régime Atkins

Ce régime  existe depuis  la parution en 1972 du livre Dr. Atkins’ Diet Revolution où le Dr Atkins (décédé en 2003) prône un régime cétogène riche en protéines et graisses, pauvre en glucides.

Le régime Atkins repose sur le principe que l’on peut consommer sans restriction des protéines et des graisses, mais en limitant les apports en glucides à un maximum de 20 à 90 grammes par jour.

D’après Atkins, les glucides seraient des « substances extrêmement nocives ». A leur propos, il parle des « propriétés anti-nutritionnelles des sucres ».parce qu’ils induisent une hausse des besoins en vitamine B1.

Et pourtant, les glucides constituent une source énergétique extrêmement valable. Les sucres simples sont probablement moins bénéfiques que les sucres complexes (amidon), mais ceci ne veut pas dire qu’il faut mettre tous les sucres dans le même sac.

D’après Atkins, les sucres seraient les principaux responsables de la prise de poids parce qu’ils empêchent l’organisme de brûler ses propres réserves de graisse. C’est surtout le cas des glucides à index glycémique élevé qui augmente la glycémie et favorisent la sécrétion d’insuline. L’organisme brûle plus rapidement ses réserves lipidiques lorsque l’on absorbe moins de glucides à index glycémqie élevé.

D’après les principes alimentaires traditionnels, il faut absorber quotidiennement 100 g de glucides. Lorsque les apports glucidiques descendent sous ce seuil, l’organisme est contraint de faire appel aux protéines pour garantir l’approvisionnement en glucose du cerveau. En outre, de faibles apports en glucides favorisent la i formation de cétones qui stimulent la diurèse. Cet effet explique pourquoi le régime Atkins induit effectivement une perte de poids importante. Hélas, celle-ci est surtout imputable à une déperdition de liquide.

Une hormone « lipo-mobilisable »  ou hormone mobilisable des graisses?

Le régime Atkins favoriserait la production d’une « hormone lipo-mobilisable ». Sous l’action de cette hormone, les graisses seraient transformées en glucides, un phénomène qui supprime la fatigue et accroît la production énergétique.

Malheureusement, cette hormone « lipo-mobilisable » n’existe pas. La mobilisation des acides gras provenant des réserves lipidiques est stimulée, d’une part par l’hormone de croissance et les catécholamines (hormones qui jouent le rôle de neuro-transtnetteurs, comme l’adrénaline) ainsi que, d’autre part, par la baisse de la sécrétion d’insuline. Toutefois, cette situation n’est pas accompagnée d’une production énergétique accrue ou d’une fatigue moindre, au contraire. Des études réalisées chez des militaires ont montré qu’avec une alimentation riche en graisse et en protéines, la fatigue se fait rapidement sentir, alors qu’elle disparaît dès que l’on ajoute des glucides au régime alimentaire.

L’affirmation selon laquelle les graisses sont facilement transformées en glucides doit également être nuancée: ce ne sont pas les acides gras mais bien la molécule qui les maintient ensemble (le glycérol), qui peut être transformée en glucides.

Le régime Atkins, un régime attrayant

Un élément « attrayant » dans le régime Atkins est bien entendu le fait qu’il autorise tous les aliments, à l’exception des glucides. D’un point de vue énergétique, les apports supplémentaires en graisse et en protéines ne compenseront pas totalement les glucides proscrits si bien que l’on perd effectivement de l’énergie sans le moindre mal. Ce qui est bien évidemment l’objectif d’un régime, mais à condition que la perte de poids se déroule de manière équilibrée. Or ce n’est manifestement pas le cas avec le régime Atkins.

Ce régime est efficace car il donne une sensation de satiété grâce aux cétones qu’il génère.

Des risques pour la santé

Le régime Atkins est très riche en graisses (saturées), si bien qu’il accroît le risque d’apparition de maladies cardio-vasculaires.
Ce régime induit une hausse du taux d’acide urique dans le sang, avec à la clé un risque d’accès de goutte
Les perturbations de l’équilibre hydrique peuvent provoquer une soudaine accumulation d’eau dans l’organisme si on arrête de suivre le régime pendant quelques jours seulement.
Ce régime consomme énormément de protéines, d’où le risque de dégradation de la masse musculaire du sujet.
Le régime Atkins peut provoquer de l’hypotension, une forte fatigue et même des arythmies cardiaques.
L’élimination importante de liquide peut être responsable d’une déshydratation et d’une surcharge rénale.
Le régime Atkins proposé une alimentation déséquilibrée assortie d’un risque de carences.
Enfin, pendant la durée du régime, on aura un mauvais goût dans la bouche, comparable à celui de pommes pourries et une mauvaise haleine.

Notre avis

à éviter!

Lien utile

Atkins .com

 

Filed in: Régimes • Tags:

Leave a Reply