Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Densité calorique

4 janvier 2013 0 Comments

Densité calorique ou énergétique

 La densité calorique permet de mesurer le nombre de calories apportées par une certains quantité d’aliment. La notion de densité calorique permet également de comparer les aliments entre eux.

 On constate que la densité calorique des portions a augmenté. Pour un même volume, il y a plus de Kcal qu’avant.

Les fast food sont en partie en cause. D’une part, les aliments qu’ils proposent sont généralement trop gras, trop riches en sucres rapides et trop pauvres en fibres. D’autre part, les portions proposées augmentent régulièrement, favorisant ainsi une surconsommation calorique. Le caractère de plus en plus copieux des plats ne concerne pas que les fast food : une étude scientifique réalisée conjointement par une équipe française du CNRS et par l’université américaine de Pennsylvanie a trouvé que la taille des portions (restaurants, livres de cuisine, supermarchés, etc.) est environ 25 % plus élevée aux Etats-Unis qu’en France.

taille des portions

taille des portions

Il y a des mecano récepteur dans l’estomac. Il enduisent la satiété en fonction du volume consommé.

Densité calorique de quelques aliments

 A chaque aliment correspond une densité calorique égale au nombre de calories par unité de volume. On distingue ainsi des familles d’aliments à densité calorique :

– Elevée : huiles, beurre, margarine, viandes grasses et poissons gras, charcuteries, fritures, biscuits salés ou sucrés, chocolat, gâteaux, fruits secs, tartes salées, chips, etc.

– Moyenne : viandes et poissons maigres, produits céréaliers – pain, pâtes, céréales du petit déjeuner, riz, maïs -, légumes secs, pommes de terre, certains fruits frais – bananes, cerises, avocat, laitages non allégés.

– Basse : certains laitages (yogourts, fromages blancs 0 ou 20 % MG), les légumes, la plupart des fruits.

Leave a Reply