Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Crèmes actives contre la cellulite

29 janvier 2013 0 Comments

Et les soins anti cellulite?

Ils ont le mérite de donner un petit coup de pouce efficace, dans le cadre d’un traitement «de fond» et d’une hygiène de vie équilibrée.
Sans compter le plaisir de s’offrir un soin, savourer sa texture, se masser soigneusement (déjà en soi un bon geste anticellulite).

Action sur les pré-adipocytes

Le tissu adipeux ne se contente pas de stocker les triglycérides dans les cellules et de gonfler de manière linéaire. Chaque adipocyte peut ainsi atteindre jusqu’à 60 fois son volume. Il est aussi capable de recruter des pré-adipocytes en état de veille pour augmenter sa capacité de stockage. Ce gonflement fait pression sur le derme et contribue à déformer la surface de la peau. Les fibres de collagène se réorganisent pour permettre à la peau de s’adapter à ces nouveaux volumes. Pour optimaliser l’amincissement, certains soins dermocosmétiques proposent une action en deux temps sur les volumes en excès et le maillage

Stimulation des protéines UCP

Présentes dans les membranes mitochondriales des adipocytes, les UCP sont nombreuses mais peu actives chez l’adulte. Elles régulent le métabolisme des acides gras et des sucres selon les besoins en ATP. Certains nouveaux actifs minceur ont donc pour objectif de stimuler ces UCP pour les transformer en chaleur. Les acides gras et les sucres ne sont donc pas stockés sous forme de triglycérides dans les adipocytes, diminuant le processus de lipogenèse.

Décryptez les étiquettes des crèmes anti-cellulite

  • La caféine actif lipolytique reconnu pour ses propriétés amincissantes, elle est l’actif de référence dans les produits cosmétiques à visée anti-cellulite. Son action liporéductrice , est extrêmement puissante et dose-dépendante. La caféine base, molécule volumineuse hydrophile, est la forme la plus active de la caféine car elle est directement assimilable par la cellule. La difficulté consiste à lui faire atteindre sa cible. Les sels de caféine sont plus solubles et atteignent plus facilement l’adipocyte mais sont moins actifs car ils doivent être transformés par la cellule pour agir. L’objectif dans une formulation est d’optimaliser le rapport caféine base/sels de caféine en incorporant une forte proportion de caféine base pour intensifier l’effet lipolytique du produit. Les crèmes anti-cellulite contiennent de 5 à 10% de caféine.
  • La L-Carnitine: augmente la combustion des acides gras en énergie
  • Le rétinol stimule l’activité cellulaire, diminue la capacité de stockage des lipides dans les adipocytes et limite leur prolifération
  • L’aspartame sucre de substitution, il a un effet lipo-bloqueur ; il agit au niveau du système récepteur – transporteur des adipocytes. Il empêche le glucose de pénétrer dans la cellule graisseuse.
  • Rutine et hespéridine empêchent que le tissu conjonctif ne se rigidifie
  • la fylastine : relance la production d’élastine
  • Composants raffermissants :  Silicium, rétinol.

Conseils d’utilisation des crèmes anti-cellulite

Exfolier la peau, c’est la débarrasser de ses cellules mortes et forcer le renouvellement cellulaire. Une peau exfoliée permet une meilleure efficacité des soins anti-cellulite.
Le massage est certainement la meilleure manière de stimuler la circulation lymphatique et sanguine, il dynamise la structure cutanée et regalbe les fesses et les cuisses. Le soin est à appliquer par effleurement circulaire sur les zones à traiter. Le bon geste qui optimalise le soin est de placer les mains en cercle et de travailler de bas en haut, par pressions régulières.
Filed in: Solutions alternatives • Tags:

Leave a Reply