Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

La cellulite

4 janvier 2013 0 Comments

Cellulite et capitons

Définition de la cellulite

La cellulite est un terme impropre car cellulite veut dire inflammation de la cellule. La cellulite  ou peau d’orange relève de la fibrose, c’est à dire de « l’augmentation pathologique du tissu conjonctif contenu dans un organe ».La cellulite peut aussi se définir comme une hydro-lipodystrophie, c’est à dire une infiltration d’eau et une accumulation de graisses qui s’accompagnent d’une souffrance cellulaire des adipocytes.

Les capitons sont des boules de graisse fermes et localisées au niveau du ventre, des hanches et à l’intérieur des genoux.

cellulite

cellulite

Il existe trois types de cellulite :

La cellulite compacte:

Ce type caractérise une fibrose importante, et des adhérences des plans profonds à la peau. La palpation n’est pas facile et souvent douloureuse puisque les fibres nerveuses sont comprimées dans le tissu fibrosé.

 La cellulite flasque:

C’est une évolution de la cellulite compacte. On note des bourrelets flasques, et une proportion souvent importante de liquides dans les tissus atteints. On retrouvera souvent des nodules graisseux à la palpation profonde. Le tonus musculaire est souvent amoindri.

 La cellulite froide:

Il s’agit d’amas cellulitiques « morts ». La distension maximum des lobules a écrasé et détruit les circuits lymphatiques et sanguins. Il n’y a apparemment plus d’échanges possibles dans cette zone.

Comment se forme la cellulite

La cellulite résulte de l’hypertophie du tissu adipeux. Le tissu adipeux est constitué d’adipocytes, cellules spécialisée dans le stockage et le déstockage des graisses ; ils sont  rassemblés dans des lobules, eux-mêmes cloisonnés dans le tissu conjonctif par des parois verticales. (lien adypocytes). La cellulite apparaît quand il y a rupture d’équilibre entre lipogenèse et lipolyse.  Lorsqu’ils prennent du volume, ces adipocytes sont «poussés» vers la surface cutanée, expliquant ces irrégularités en «bosses et creux».Chaque cellule graisseuse est programmée pour stocker du gras et gonfler jusqu’à 60 fois son volume.

Le gonflement des adipocytes ralenti la circulation sanguine et provoque un état de stase veineuse, responsable de la rétention d’eau et de la mauvaise élimination des graisses et des toxines.

La perte de fermeté est due à une détérioration des fibres de collagène et d’élastine.

 

Causes de la cellulite ou peau d’orange

Plusieurs raisons peuvent aggraver  les déficiences des systèmes veineux et/ou lymphatiques:

  • l’insuffisance circulatoire: qu’elle soit acquise ou héréditaire
  • la sédentarité: en cas de statisme prolongé, les muscles des membres inférieurs n’exercent plus leur action bénéfique de pompage veineux et lymphatique provoqué lors de leur contraction
  • l’alimentation: mal équilibrée, elle favorise l’accumulation des graisses qui, à leur tour, encombrent le tissu conjonctif.
  • les règles: l’augmentation d’oestrogènes entraîne de la rétention d’eau qui s’infiltre dans les tissus, faisant davantage apparaître la cellulite
  • les troubles hormonaux: les femmes traversent des périodes aux fluctuations hormonales variables (puberté, grossesse, préménopause, etc.), responsables de plus ou moins importantes rétentions d’eau et de graisses.
  • la surcharge pondérale

 

Le régime est-il la solution  à la cellulite ?

97% des femmes déclarent souffrir de cellulite, qu’elles lient essentiellement à une mauvaise hygiène de vie. Pourtant, malgré les régimes, 68% d’entre elles n’arrivent pas à s’en débarrasser. Cette cellulite qui résiste à tout a un nom la cellulite incrustée. Elle a une explication le corps des femmes est programmé pour constituer des réserves sous forme de graisses en vue d’une éventuelle grossesse. Un régime, s’il limite la phase de stockage, ne permet pas toujours d’évacuer une cellulite déjà installée.

Que penser des gélules anti-cellulites ?

Le marché des nutricosmétiques est en pleine croissance, et la minceur en occupe une large place. Les compléments alimentaires favorisent l’élimination de l’eau et des toxines, limitent le stockage des graisses, contrôlent l’envie de sucre, et gomment la cellulite. Ces différentes gélules contiennent un mélange d’extraits végétaux (cassis, pissenlit, ananas,…) et de oméga 3 ou 6 (comme la bourrache, les extraits de pépins de raisins, huile de poisson, extrait de carthame,…).

Le thé vert est sans aucun doute le chef de file de tous ses compléments, il possède un pouvoir diurétique grâce à la présence de théobromine et de caféine et à une action anti-oxydante et anti-radicalaire très puissante due à ses polyphénols et à ses flavonoïdes. Les produits à diluer dans l’eau aide à drainer. Avec ces produits, on régule l’eau totale de l’organisme. Sur le réseau lymphatique, le foie, les reins, l’intestin. L’action est détoxifiante, améliore la circulation et aide à endiguer la rétention d’eau.

 

Filed in: Notions de base • Tags:

Leave a Reply