Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Gastroplastie avec anneau gastrique

6 janvier 2013 0 Comments

Gastroplastie avec anneau gastrique et agrafes

La chirurgie de l’obésité présente deux sortes interventions de type restrictif

  • la gastroplastie avec agraphes (Mason et, et plus récemment, la  gastroplastie transorale ou TOGa (TransOral Gastroplasty)) ,  ou avec un anneau ( “banding”)
  • le by-pass gastrique.

Ce type de chirurgie diminue la capacité de l’estomac et permet de limité la quantité d’alements ingérés. Elle indiquée pour les cas d’obésité morbide (BMI > 40 ) ou en cas d’obésité pré-morbide associée à des complications qui seraient réversible en cas de perte de poids.

Personnes potentiellement concernées par la chirurgie gastrique :

  • obésité de plus de 5 ans
  • échec des méthodes non-chirurgicales
  • la personne doit comprendre l’opération, ses conséquences et les complications éventuelles. Elle doit être motivée, avec une attente raisonnable et être prête à revoir son style de vie.
  • les troubles du comportement alimentaires (tels que la boulimie) et les désordres psychiatriques sont des contre-indications.

Résultats de la chirurgie de l’obésité

Les deux techniques induisent une perte de poids important de l’ordre de 50 à 75%

La gastroplastie par anneau gastrique

La Gastroplastie par Anneau Gastrique Ajustable est une intervention chirurgicale qui consiste à changer la forme de l’estomac au moyen d’un anneau passé autour de sa partie  supérieure. La capacité de la poche est de 15 ml.

L’anneau gastrique

L’anneau est constitué d’une bande de silicone d’environ 1,5 cm de large, sur laquelle est collé un ballon , relié par un fin tuyau à un petit réservoir, placé sous la peau, et qu’il est possible de gonfler par une simple injection sous – cutanée ( vaccin).

Le fonctionnement de l’anneau gastrique

La forme de l’estomac ainsi obtenue est celle d’un sablier, avec un petit réservoir en haut, en continuité avec le reste de l’estomac par un collet dont la taille est réglable par le gonflage ou dégonflage mesuré du ballon : l’évacuation du réservoir du haut est ainsi plus ou moins rapide . Le gonflement de ce petit réservoir lors du repas va déclencher les mécanismes nerveux du rassasiement

La Gastroplastie verticale

La partie supérieure de l’estomac est cousue et/ou tirée sur environ 6 cm pour former une petite poche gastrique. À hauteur de la poche gastrique, on place une agrafe ou un anneau qui ralentit la vidange de l’estomac, ce qui entraîne une sensation de rassasiement

Problèmes

Les problèmes les plus fréquents sont les vomissements. Ils sont souvent liés à l’ingestion trop rapide d’aliments. Certains prétendent qu’il peut y avoir une carence en vitamines du groupe B.

Selon les spécialistes, l’anneau gastrique ne provoque en lui-même aucune carence puisque les aliments suivent le transit intestinal normal qui n’est pas altéré.

Il est vrai que de rares carences sont apparues chez des patients trop serrés (sous-alimentés) du fait d’un mauvais équilibrage d’un ‘apport alimentaire réduit. Mais ce type de carence n’est pas spécifiquement associé à la technique chirurgicale car on le retrouve dans tous les cas ou l’apport alimentaire est réduit et déséquilibre.

Cette absence de carence et la réversibilité de l’acte sont d’ailleurs l’avantage numéro 1 de cette technique par rapport aux autres chirurgies bariatriques.

chirurgie de l'obésité avec anneau

chirurgie de l’obésité avec anneau

 

La gastroplastie transorale  ou TOGa (TransOral Gastroplasty)

La gastroplastie transorale se pratique grâce à l’introduction, par la bouche, d’un instrument dans l’estomac du patient. Ceci permet d’agrafer les 2 parois antérieure et postérieure de l’estomac afin de former une poche de petite taille qui retient les aliments quand ils entrent dans l’estomac. L’objectif de cette technique est de donner un sentiment de satiété précoce après la prise d’une petite quantité d’aliments. Il n’y a pas d’incision chirurgicale ni de section de la paroi de l’estomac.

Beaucoup de patients obèses envisagent le recours a la chirurgie bariatrique mais hésitent en raison des complications liées à ces techniques. Beaucoup de ces complications peuvent être liées à la présence d’implants ou d’un abcès péritonéal à travers un pannicule adipeux épais. Cette technique semble être une alternative donnant des résultats similaires à ceux de la chirurgie bariatrique restrictive dans le cadre du suivi actuellement disponible. A l’ère de la chirurgie mini-invasive, cette gastroplastie transorale pourrait représenter une évolution majeure pour le traitement de patients présentant une obésité morbide.

En savoir plus

http://www.chirurgie-digestive.com/
http://www.anneau-gastrique.com/
www.gastroplastie.com

http://www.ballon-gastrique.fr

 

 

Leave a Reply