Subscribe via RSS Feed Connect on Google Plus

Allaitement et gestion du poids

23 janvier 2013 0 Comments

Perdre du poids pendant l’allaitement?

De nombreuses femmes désirent retrouver leur poids d’avant la grossesse dès que possible après l’accouchement. Cela peut nécessiter plusieurs mois voire même un an. Une partie du poids gagné pendant la grossesse est une réserve d’énergie en vue de répondre à la demande calorique supplémentaire liée à l’allaitement. Elle est consommée progressivement lorsque la mère nourrit son enfant.

Il est sage d’attendre que l’enfant ait au moins deux mois avant de faire un effort particulier pour perdre du poids. C’est à peu près la période nécessaire à l’organisme d’une femme pour se remettre de l’accouchement et établir une bonne production de lait. Souvent, les femmes perdent du poids sans effort particulier au cours de cette période.

Une femme qui allaite doit perdre du poids lentement, car elle a besoin d’assez d’énergie et de nutriments pour être en bonne santé, active et capable de s’occuper de son(ses) enfant(s). L’idéal est de ne pas perdre plus de 2 kg par mois.

Peut-on faire un régime en allaitant ?

L’incompatibilité supposée des régimes pendant la période d’allaitement repose essentiellement sur deux peurs : peur que la restriction alimentaire entraîne une baisse de la lactation et compromette la prise de poids du bébé ; peur qu’elle libère dans le sang et donc dans le lait les toxines accumulées dans les graisses de l’organisme de la mère.

L’étude la plus récente sur le sujet devrait rassurer sur le premier point.
Le but de l’étude était d’évaluer l’impact d’une perte de poids, chez des femmes allaitantes et présentant un surpoids (indice de masse corporelle – IMC – entre 25 et 30), sur la croissance de leurs enfants allaités exclusivement à 4 semaines. Elles ont été réparties par tirage au sort entre un groupe témoin et un groupe étudié. Dans ce dernier, les femmes devaient suivre un programme comportant un régime alimentaire (apports inférieurs de 500 kcal aux apports conseillés, mais jamais inférieurs à 1800 kcal/jour) et des exercices physiques, le tout conçu pour leur faire perdre entre 500 g et 1 kg par semaine.

Pendant les dix semaines du suivi, les femmes du groupe étudié ont perdu en moyenne 4,8 kg, aux dépends essentiellement de la masse grasse, et avec une diminution significative de l’IMC. Chez les femmes du groupe témoin, les variations de poids allaient d’une perte de 4,6 kg à… un gain de 4,6 kg.
Par contre, il n’y avait aucune différence significative entre les deux groupes pour ce qui concerne la prise de poids des enfants.

La conclusion était que les femmes présentant un surpoids peuvent sans danger pour leur enfant suivre un programme destiné à leur faire perdre du poids de façon modérée (jusqu’à 2 kg par mois).

Règles de prudence des régimes pendant l’allaitement

On peut dire qu’à condition de suivre quelques règles de prudence (d’ailleurs valables pas seulement pour les femmes qui allaitent), la perte de poids ne provoquera ni abaissement de la sécrétion lactée, ni libération importantes de toxines.

Ces règles sont :
– attendez deux à trois mois après l’accouchement, afin que l’organisme ait bien récupéré après la grossesse et que l’allaitement soit bien démarré,
– évitez les régimes crash et les pseudo-diètes, qui sont très mauvais pour tout le monde et plus encore pour les femmes allaitantes (complètement déséquilibrés sur le plan nutritionnel). Préférez un régime équilibré, avec meilleure répartition des graisses  (un bon rapport d’oméga 3 est aussi bénéfique pour le bébé) et éviter les sucres à index glycémique élevé, N’ hésitez pas à consulter un diététicien, qui pourra mettre au point un régime adapté à chaque cas et tenant compte des habitudes alimentaires, permettant de perdre du poids en douceur sans pour autant être affamée. A savoir : les Weight Watchers ont un régime spécial femmes allaitantes (le « New Mothers’ Points System »). En tout état de cause, ne pas descendre en-dessous de 1800 Kcal par jour,
– ne cherchez pas à perdre plus de 2 à 3 kg par mois,
– faire deux ou trois fois par semaine de l’exercice physique (une bonne marche à pied, une séance de gymnastique ou de natation, un petit jogging…) qui aide beaucoup et en plus met en forme !

Lien utile

Leche league

 

Filed in: Facteurs de risque • Tags: ,

Leave a Reply